Jean François ROUCHON

Jean François ROUCHON

Technique vocale et interprétation

Baryton, CRR Cergy-Pontoise


Titulaire des masters de chant, musique de chambre et pédagogie du Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon, Jean-François ROUCHON a également étudié à la Guildhall school of music and drama de Londres, puis au Conservatorium van Amsterdam dans la classe d'interprétation du lied, notamment auprès de Udo Reinemann, Mitsuko Shirai, Sarah Walker, Wolfgang Holzmair. Il a reçu parallèlement les conseils du baryton allemand Thomas Quasthoff. Orientant très tôt ses activités de chanteur vers le répertoire de musique de chambre, il obtient le Prix de la mélodie française au concours européen de Mâcon et, en 2009, le 2ème Prix au Concours international lied et mélodie de Enschede (Pays-Bas).


Ses concerts et récitals l'emmènent dans de nombreuses salles et festivals en France, Allemagne, Belgique, Suisse, Espagne, Italie, au Royaume-uni et aux Pays-Bas ainsi qu'en Chine, aux côtés des pianistes Jamal Moqadem, Billy Eidi, Michel Tranchant ou Noël Lee. Il se produit également en soliste avec orchestre, comme à la Folle journée de Nantes, où il interprète les Rückert-Lieder de Gustav Mahler. On a pu l'entendre régulièrement sur France-Musique dans des émissions et concerts consacrés au lied et à la mélodie.

Sur la scène lyrique, il se spécialise dans les rôles mozartiens et dans l'opéra français (Ramiro dans L'Heure espagnole de Maurice Ravel, le Mari dans Les Mamelles de Tirésias de Francis Poulenc...). Il chante à de nombreuses reprises le rôle-titre de Pelléas et Mélisande de Claude Debussy.

Très engagé dans l'enseignement et la recherche depuis le début de sa carrière, Jean-François Rouchon est titulaire du certificat d'aptitude et enseigne le chant lyrique au Conservatoire à rayonnement régional de Cergy-Pontoise. Son travail de doctorat d'interprète (Musique : recherche et pratique) consacré aux mélodies de Charles Bordes (1863-1909) et achevé en 2016 a reçu le Prix du Mozarteum de France.